L’histoire du Château de Chardonne avant l’occupation bernoise n’est pas connue. Toutefois, cet édifice n’a jamais été un fort militaire, mais une maison de campagne seigneuriale. Au fil des siècles, plusieurs propriétaires se succèdent et c’est le 30 mai 1933 que Bernard-Louis de Muralt vend le vignoble du Château à la maison Obrist en lui octroyant le droit de continuer à vendre la récolte sous l’appellation Château de Chardonne.

Les parcelles, idéalement exposées sous le village  de Chardonne, bénéficient d’un ensoleillement et d’un microclimat optimums. Les 1,7 hectares, situés entre 520 et 560 mètres d’altitude, sont plantés en Chasselas. Les pentes sont orientées au sud/sud-est. Leur déclivité moyenne s’élève à 35 %. Le sol, composé de terre brune, de calcaire et de moraine, est passablement caillouteux, de texture moyenne et bien pourvu en matières organiques. Les vignes sont travaillées par des vignerons chevronnés et soumises au contrôle de la Confrérie des Vignerons de Vevey. La vinification s’effectue de manière traditionnelle, suivie d’un élevage en foudres de chêne.

 

Contact
Obrist SA
Avenue Reller 26
1800 Vevey
T. +41 21 925 99 25
F. +41 21 925 99 15
obrist@obrist.ch
www.obrist.ch
Dégustation

Le Premier Grand Cru du Château de Chardonne est issu du cépage Chasselas, originaire de la région lémanique. Il produit un vin d’une belle expression avec des senteurs de fleurs et de fruits du verger, telles la pomme et la pêche. Le Château de Chardonne Premier Grand Cru est doté d’une généreuse concentration et d’une minéralité qui reflète bien son terroir. L’élevage en foudres de bois souligne sa personnalité et son caractère. Il est apte à vieillir au moins 4 à 6 ans.

Caractère
Sol
moraine caillouteuse, sol sablo- argileux, moyennement calcaire
Superficie
1,7 ha
Cépage
Chasselas
Culture
sur fils de fer, en banquettes
Vinification
traditionnelle, élevage en foudres de chêne